A la différence de l’ouvrage paru cette année et consacré à l’histoire du château, ce livre aborde  le rôle contemporain du site avec ses différentes activités dans le land art et les chantiers d’insertion… bienvenue au château d’Andlau ! Ce très beau livre  richement illustré, se veut à la fois un bilan de l’action de l’association des amis du château d’Andlau depuis 15 ans et une riche réflexion sur le rôle, la place d’une ruine dans notre paysage, notre imaginaire et notre quotidien.

Le château d’Andlau, hier et aujourd’hui

Un château, entre imaginaire et mémoire. Patrimoine témoin de la longue histoire  de sa région, mais aussi lieu de création et d’avenir, investi par le land art et les chantiers d’insertion… bienvenue au château d’Andlau !

Ce très beau livre, richement illustré, se veut à la fois un bilan de l’action de l’association des amis du château d’Andlau depuis 15 ans et une riche réflexion sur le rôle, la place d’une ruine dans notre paysage, notre imaginaire et notre quotidien.

Après une histoire du monument en lui-même, on part à la découverte de ce lieu, support de formation pour de nombreuses écoles, chantier d’insertion, lieu d’exposition d’art contemporain, classe de Land Art pour l’école d’architecture de Strasbourg, et point de ralliement des bénévoles de l’association.

On sort de ce livre ébranlé dans nos certitudes sur les ruines médiévales tant celle-ci est avant tout une croisée de chemins d’avenir. Les auteurs sont Georges Bischoff, Philippe Lutz, Guillaume d’Andlau, Virginie Vendamme-Pincet, Christelle Muller, Henri Bresson, Laurent Reynes. Il est édité par Le Verger Editeur.

Ce livre est disponible dans les bonnes librairies d’Alsace et de France de l’intérieur

Pour soutenir l’association et ses projets commandez directement le livre auprès de nous en téléchargeant ici le bulletin de souscription.

Un certain nombre de commerçants, hôteliers ou viticulteurs ont accepté sur le territoire de Barr de le proposer en reversant l’intégralité de la vente à l’association  et ainsi de nous aider qu’ils en soient remerciées

A Andlau, boulangerie Rietsch,  le tabac du Piémont,  le magasin Wohleber,   Vins  d’Alsace Raphael  et Jean Wach, le CIP d’Andlau

A Barr, L’Encrier, 4 rue Saint Marc,  le Tabac Rieger 17 Grand Rue à Barr,  l’Office du Tourisme et l’hôtel du château d’Andlau; le domainer Herring et le domaine Klipfel

A Dambach, boulangerie Pascal, Tabac- presse

A Epfig, magasin Proxy

A Heiligenstein, la boulangerie Au Petit Four 48 rue Principale

A Goxwiller, boulangerie Au Fournil

A Mittelbergheim,  EPI’cycle,  Domaine Rietsch, Domaine Armand Gilg

A Zellwiller, Chez Geneviève

Cette liste  ne demande qu’à se rallonger !!!

Pour plus d’informations sur le livre 

Sommaire synthétique 

Préambule :  La ruine, entre imaginaire et mémoire

Partie I :  Grand-Fort-Malade , le château d’Andlau au fil des siècles

Le château du Haut-Andlau: du château fort au château fragile !

Le château d’Andlau, un château unique parmi tant d’autres !

Le Haut-Andlau, symbole de l’ascension sociale d’une famille

Les châteaux forts dépassés (XVIIe–XVIIIe siècles)

Le château d’Andlau aux XIXe et XXe siècles : Plus vraiment une vie de château !

 

Partie II : Les pieds dans la boue, la tête dans les étoiles

 

Les travaux au château d’Andlau ou l’éternel recommencement

Le château d’Andlau, un formidable support de formation

L’art contemporain revisite le château d’Andlau

Paroles de bénévoles

Les auteurs  

Guillaume d’Andlau : Fondateur de l’association des amis du château d’Andlau en 2000, dont il a assuré la présidence jusqu’en 2007, il est devenu propriétaire du château d’Andlau en 2002. Il est également président de l’association des châteaux forts d’Alsace créée en 2013.

Georges Bischoff : Professeur d’histoire du Moyen Âge à L’Université de Strasbourg, il s’intéresse tout particulièrement à la mémoire et à l’imaginaire de l’Europe. Il est notamment l’auteur de La Guerre des Paysans. L’Alsace et la révolution du Bundschuh (La Nuée-bleue, 2010) et de Pour en  finir avec l’Histoire d’Alsace (éditions du Belvédère), 2015

Henri Bresson : Agrégé d’allemand, expert en formation, proviseur du Lycée des métiers de l’architecture, de la construction et du design Le Corbusier à Illkirch-Graffenstaden et chef d’établissement support du Greta Strasbourg-Europe de 1999 à 2010.

Philippe Lutz, agrégé de lettres classiques, a d’abord enseigné avant de diriger la médiathèque de Sélestat jusqu’en 2010. Auteur de nombreux ouvrages chez Mediapop, dont  L’Amour de la marche (2013) et En chemin vers Saint-Guilhem (2014), il est également photographe.

Christelle Muller : proviseur-adjoint du Lycée des métiers de l’architecture, de la construction et du design Le Corbusier à Illkirch-Graffenstaden.

Laurent Reynès : architecte/sculpteur, il enseigne à l’ENSAS depuis 1994.

Virginie Pincet-Vendamme : Journaliste indépendante, elle a  travaillé dans la presse régionale.