Les châteaux du Guirbaden, Ortenbourg et Haut-Andlau, qui a remplacé le Spesbourg, ont été choisis pour accueillir un projet mené avec les étudiants de 3ème année  de l’atelier de Didactique visuelle de la Haute Ecole des arts du Rhin.  Ce partenariat a été mis en place par l’association châteaux forts d’Alsace. Après une présentation à l’école de l’histoire et de l’actualité des châteaux forts par Guillaume d’Andlau, président de Châteaux forts d’Alsace et par Raoul Bock, référent du projet pour l’association, les étudiants se rendront pour trois journées en mars et en avril, sur chacun des trois sites sélectionnés.

Ils étudieront in situ les ruines de ces châteaux. Dans un premier temps, les étudiants s’attacheront à documenter les points de vue importants des diverses randonnées qui mènent à ces sites remarquables (belvédère, ouverture panoramique, perspectives), en relevant des croquis, des dessins, des esquisses des lieux tels que le randonneur les découvre aujourd’hui. Dans un second temps, en dialogue avec les historiens / les spécialistes de chacun des châteaux, ils travailleront à des reconstitutions de chaque lieu, de leur environnement proche tel qu’ils pouvaient être parcourus, investis et vécus par une personne de l’époque médiévale (habitant du château, colporteur, paysan, militaire, voyageur.

Ce corpus d’illustrations, de textes explicatifs, voire de récits (du registre du documentaire fiction) constituera une forme de réalité augmentée, venant immerger le marcheur « chemin faisant » jusqu’à sa destination finale dans l’observation des lieux et de leur histoire. Ces supports feront l’objet d’une petite édition imprimée et en ligne propre à chaque site.

 

 

.